Equipement et techniques

Notre équipement : performances et sécurité

Le Centre Vison Laser Paris Ouest est équipé des appareils les plus performants et sécurisants.

Le Micro kératome Moria One Use Plus

Cet appareil est, d’après la majorité des spécialistes, le Laser le plus plus performant et le plus sécurisant du marché. Il permet des coupes ultra fines (d’une épaisseur de 90 microns).
Le Micro Kératome Moria One Use Plus est supérieur aux autres équipements Lasik de par sa sécurité en terme d’asepsie. En effet, la totalité de ses consommables sont à usage unique.
Au Centre Vison Laser Paris Ouest, tous les équipements et les consommables sont à usage unique, ce qui le place au delà des qualités sanitaires recommandées.

Le Laser Femto Seconde

Il permet une intervention 100% Laser.

Nous utilisons la technologie Z Lasik, avec le Laser Femto Seconde Cristal Line de chez Ziemer, premier fabricant suisse.
Le laser Femtoseconde produit des découpes fines, reproductibles, sécurisées et prévisibles.
Après la découpe du capot, il faut procéder à la correction du défaut visuel avec un Laser Excimer.

Arès le Laser Excimer Wavelight Allegretto, le Centre Vision Laser Paris Ouest s’est équipé depuis Avril 2013 d’un nouveau Laser Excimer Schwind AMARIS 750S, très vite remplacé par le dernier né de cette prestigieuse firme allemande, le laser 1050 RS.
Les lasers SCHWIND AMARIS offrent la meilleure technologie pour votre traitement, grâce à l’excellence dans tous les aspects importants comme la vitesse, la précision, la sécurité et le confort.
Ce laser 1050 RS permet un traitement encore plus rapide, sécurisé et dont l’eyetracker est des plus performant puisqu’il permet de suivre jusqu’à 1050 mouvements de l’œil par seconde.

LES DIFFERENTES TECHNIQUES

ETAPE N°1 – LA REALISATION DU CAPOT :

Le Lasik, qu’il soit pratiqué au micro kératome ou au laser femto seconde, commence par la réalisation d’un capot qui est une fine lamelle découpée dans la cornée du patient et soulevée pour pouvoir appliquer en dessous le laser Excimer.

Lasik Classique :
Dans cette technique, la découpe du capot cornéen est mécanique et réalisée au micro kératome.
C’est la technique pour laquelle on a le plus de recul. Elle donne d’excellents résultats et permet une récupération visuelle très rapide.
Nous utilisons le kératome Moria qui présente 2 avantages majeurs :
• Une découpe ultra fine (90 microns) aussi fine que les lasers femto secondes les plus performants
• Des consommables à usage unique pour une asepsie maximale.

Lasik Femto seconde :
Dans cette technologie, le capot est réalisé à l’aide d’un premier laser, le Femto seconde qui permet la réalisation d’un capot fin, fiable et reproductible, l’intervention est donc 100% Laser, sans aucune lame.
Le Centre Vision Laser Paris Ouest possède la toute dernière version du Laser Femto seconde Cristal Line de chez Ziemer, premier fabricant de laser suisse.

Quels sont les principaux avantages de cette nouvelle version ?

1. Une récupération visuelle plus rapide, et une meilleure qualité de vision
2. Réduction du temps de la procédure: notre laser Ziemer délivre 5.000.000 impulsions par seconde par comparaison à 60.000 à 200.000 impulsions avec les autres lasers, la procédure est au moins 3 fois plus rapide beaucoup plus confortable.
3. Sécurité : l’énergie par impulsion délivrée est inférieure de 10% par rapport à celle des autres lasers femto seconde. Cela réduit la gène post opératoire, l’inflammation, et engendre moins de sensibilité à la lumière et améliore la cicatrisation.
4. Plus précis : il permet de créer des volets minces avec une fiabilité remarquable chez les patients ayant une forte myopie avec une cornée fine.
5. Moins de risque de sècheresse oculaire : la diminution de l’énergie délivrée par le Femto Ziemer permet de réduire les risques de sécheresse des yeux suite à l’intervention.

L’intervention avec le Lasik Femto Seconde est souvent dite 100% laser: c’est à notre avis un abus de langage laissant croire au patient qu’il ne sera traité qu’a distance par des rayons lasers sans contact réel avec son œil. Ceci est inexact car même dans une intervention avec laser Femto seconde quel que soit le laser femto utilisé (et nous connaissons tous les lasers utilisés dans le monde entier) il y a quand même une phase de chirurgie manuelle avec instrumentation qui consiste en clivage et soulèvement du capot cornéen en début d’intervention et repositionnement en fin d’intervention.
En revanche il faut souligner (ce qui à notre avis est un peu trop sous estimé dans la littérature médicale) qu’il existe des complications spécifiques au laser femto seconde: bulles de cavitation retardant ou interrompant l’intervention, adhérences plus ou moins fortes du capot par endroit par ponts tissulaires compliquant son soulèvement, effets secondaires à type de halos persistants (parfois décrits comme halos en arc en ciel très gênants pour le patient)

ETAPE N°2 – LE TRAITEMENT DU DÉFAUT VISUEL PAR LE LASER EXCIMER

Le Centre a accueilli depuis Mars 2014 un nouveau Laser Excimer, le Schwind AMARIS 1050 RS, laser le plus rapide à ce jour et ultra performant.

Quel est l’intérêt d’être opéré par un Laser ultra rapide?
Plus l’opération est courte, moins les risques sont élevés – les lasers SCHWIND AMARIS fonctionnent deux ou trois fois plus rapidement que les autres systèmes de chirurgie réfractive. Le Centre Vision Laser Paris Ouest vient de s’équiper du laser Schwind Amaris 1050 RS qui permet des traitement encore plus rapides, jusqu’à 1050 minuscules flashes de lumière par seconde pour resurfacer la surface cornéenne. Les lasers SCHWIND AMARIS sont extrêmement rapides et l’ablation d’une dioptrie de myopie prends 1,3 seconde seulement. Le 1050 étant le plus performantdes lasers Schwind, 2 fois plus rapide que le 500. L’avantage: vous n’avez besoin de vous concentrer sur la lumière de fixation que pendant un temps très court. En outre, la cornée n’est exposée que pendant un bref instant. Cela empêche tout dessèchement et accélère le processus de régénération.
De plus notre laser est équipé d’un système de eye tracker qui corrige et compense les mouvement involontaires de l’oeil à la fréquence de 1050 hertz ce qui veut dire que ce laser peut corriger jusqu’à 1050 mouvement de l’oeil par seconde !!

Enfin, autre avancée réellement révolutionnaire réalisée par ce laser :

La Trans PKR (PKR transépiheliale)

De quoi s’agit-il?
Le laser Schwind Amaris 1050 est le seul laser au monde permettant de réaliser une PKR sans aucun contact avec la cornée du patient. Il s’agit donc du premier et unique procédé au monde de traitement réellement 100% laser aucun instrument ne touche votre œil (pas même l’écarteur à paupières parfois tant redouté par certains patients) le traitement se fait entièrement à distance et en une seule étape.
Il est utilisable pour le traitement de tout type de défaut visuel y compris la presbytie.
Du fait de l’absence de contact sur l’œil les phénomènes douloureux et inflammatoires sont grandement atténués, le risque infectieux minimisé, et la récupération beaucoup plus rapide qu’avec la PKR ou l’épi-Lasik.

• La PKR (ou laser Excimer de surface)

C’est la plus ancienne des techniques de chirurgie laser, qui avait été un peu abandonnée au profit du Lasik mais qui connait un renouveau notamment aux USA et maintenant en Europe, pourquoi?
Dans ces techniques dites de surface il n’y a pas de découpe cornéenne, mais un simple grattage de l’epithelium cornéen, or, près de 90 % des accidents de la chirurgie réfractive sont imputables au capot cornéen donc plus de capot, plus de complications (ou presque)
Son principal inconvénient réside dans son délai de récupération visuelle, plus long qu’avec le Lasik.
De plus, l’intervention est indolore mais les suites opératoires sont douloureuses.
Grosso modo avec le Lasik c’est quelques heures de gène, picotements, larmoiements et une récupération visuelle rapide puisque dès le lendemain matin tous nos opérés peuvent travailler normalement.
En revanche, avec une PKR, c’est 1 à 2 jours de douleurs (toutefois améliorés par antalgiques et collyres cicatrisants) et une semaine pour recouvrer une vue suffisante, c’est pour cela que quelquefois, (contrairement au Lasik ou les 2 yeux sont opérés dans la même séance), dans la PKR on opère souvent un seul œil et quelques jours après, une fois qu’il a récupéré, on opère le 2eme œil afin de minimiser la gène professionnelle.
En revanche, étant donné que dans les lasers de surface on ne pratique pas de découpe de capot cornéen, on fragilise mois l’œil, et on évite toutes les complications dus à la découpe.

Autre technique : l’Epi Lasik :

Contrairement à ce que laisserait penser son nom, cette technique ne s’apparente pas au Lasik mais plutôt à la PKR (laser Excimer de surface)
Il existe un capot mais il est épithélial, plus fin et plus superficiel que dans le vrai Lasik.
Ce capot est replacé en fin d’intervention pour améliorer la cicatrisation et la récupération visuelle.
Cette technique est aujourd’hui moins utilisée.